AnglaisFrançaisEspagnol

Exécutez les serveurs | Ubuntu > | Fedora > |


Icône de favori OnWorks

tweak-wrapper - En ligne dans le Cloud

Exécutez tweak-wrapper dans le fournisseur d'hébergement gratuit OnWorks sur Ubuntu Online, Fedora Online, l'émulateur en ligne Windows ou l'émulateur en ligne MAC OS

Il s'agit de la commande tweak-wrapper qui peut être exécutée dans le fournisseur d'hébergement gratuit OnWorks en utilisant l'un de nos multiples postes de travail en ligne gratuits tels que Ubuntu Online, Fedora Online, l'émulateur en ligne Windows ou l'émulateur en ligne MAC OS

PROGRAMME:

PRÉNOM


pincer - éditeur hexadécimal efficace

SYNOPSIS


pincer [-l | -f] [-e] [-w largeur] [-o compenser] nom de fichier

DESCRIPTION


pincer est un éditeur hexadécimal. Il vous permet d'éditer un fichier à un niveau très bas, vous laissant voir le
contenu binaire complet et exact du fichier. Cela peut être utile pour modifier des fichiers binaires
tels que les exécutables, l'édition d'images de disque ou de CD, les programmes de débogage qui génèrent des fichiers binaires
formats de fichiers incorrects, et bien d'autres choses.

Contrairement aux éditeurs hexadécimaux plus simples, pincer possède un mode d'insertion entièrement fonctionnel. Ce n'est pas
utile lors de l'édition de nombreux types de fichiers décrits ci-dessus, mais peut être utile dans d'autres
situations. De plus, un mode d'insertion le rend facile à utiliser pincer pour construire de nouveaux fichiers à partir de
rayure.

Lorsque vous ouvrez un fichier dans pincer, vous pouvez vous attendre à voir le contenu de l'écran ressembler à quelque chose
comme ça:

00000000 7F 45 4C 46 01 01 01 00 .ELF....
00000008 00 00 00 00 00 00 00 00 ........
00000010 02 00 03 00 01 00 00 00 ........
00000018 D0 8E 04 08 34 00 00 00 ....4...
00000020 2C EF 01 00 00 00 00 00 ,........

La colonne centrale vous montre la valeur hexadécimale de chaque octet dans le fichier que vous êtes
édition. La colonne de droite montre l'interprétation ASCII de ces octets, où
en vigueur. Dans l'exemple ci-dessus, la séquence 45 4C 46 sur la première ligne se traduit par
les lettres majuscules ASCII "ELF", mais la séquence suivante 01 01 01 00 n'a pas
toute représentation ASCII imprimable et donc la colonne de droite imprime simplement des points.

La colonne de gauche montre la position dans le fichier du début de chaque ligne.

En fait, quand tu commences pincer, vous verrez généralement 16 octets du fichier par ligne, et non 8 comme
montré ci-dessus. Cependant, ceci est configurable si votre écran est plus étroit - ou plus large - que
les 80 colonnes habituelles, ou si le fichier que vous éditez se compose d'enregistrements de taille fixe de
une autre taille.

Par défaut, pincer ne charge pas l'intégralité de son fichier d'entrée en mémoire. Au lieu de cela, il le charge
paresseusement, en lisant le fichier sur le disque lorsque vous demandez une vue d'une partie du fichier, il
n'a pas stocké. Lorsque vous modifiez le fichier, il stocke vos modifications en mémoire, mais
continue de se référer au fichier disque d'origine pour les parties que vous n'avez pas touchées. Cette
signifie que vous pouvez éditer des fichiers extrêmement volumineux (par exemple, des images de CD entières) sans
difficulté; l'ouverture d'un tel fichier est instantanée, les modifications provoquent pincer's
l'utilisation de la mémoire augmente avec la taille des modifications plutôt que la taille du fichier entier,
et seulement lors de l'enregistrement de la version modifiée pincer avoir à lire l'intégralité de l'entrée
fichier pour écrire la sortie.

Cependant, ce mode de fonctionnement présente un inconvénient, qui est que si le fichier d'entrée est
modifié par un autre programme pendant que pincer est en cours d'exécution, pincerles structures de données internes de
pas suffisant pour garder une trace, et il est probable que le fichier écrit contiendra un
mélange de l'ancien et du nouveau contenu du fichier d'entrée. Par conséquent, vous pouvez désactiver cette
chargement paresseux si vous en avez besoin ; voir le -e option ci-dessous.

OPTIONS


Cette section répertorie les options de ligne de commande prises en charge par pincer.

-f Fonctionne pincer en mode "fix", c'est-à-dire avec la fonction d'insertion entièrement désactivée. Cette
peut être utile si vous éditez un fichier dans lequel le mode insertion n'est d'aucune utilité
(les exécutables, par exemple, ont tendance à avoir de fortes dépendances sur des décalages de fichiers précis
ce qui rend presque impossible l'insertion de données dans un sans le rendre
inutilisable) et vous voulez éviter de l'allumer par erreur.

-l Fonctionne pincer en mode "regarder". Dans ce mode pincer ne vous permet pas de modifier les données
du tout; il devient simplement un outil pour examiner un dossier en détail.

-e Fonctionne pincer en mode « désireux ». Dans ce mode pincer lira l'intégralité de son fichier d'entrée lorsque
démarrage. Cela l'oblige à prendre plus de mémoire, mais signifie qu'il n'a pas
dépendance sur le fichier d'entrée restant non modifié, et d'autres programmes peuvent le modifier
s'ils en ont besoin sans causer de problèmes.

-w largeur
Spécifie le nombre d'octets pincer s'affichera par ligne. La valeur par défaut est 16, ce qui
s'intègre parfaitement dans un écran de 80 colonnes.

-o compenser
Si cette option est spécifiée, pincer garantira que le décalage de fichier donné se produit à
le début d'une ligne. Par exemple, si vous avez chargé un fichier en utilisant les options -w 8 -o
0x13, vous pourriez voir un affichage un peu comme celui-ci :

00000000 7F 45 4C .EL
00000003 46 01 01 01 00 00 00 00 F.......
0000000B 00 00 00 00 00 02 00 03 ........
00000013 00 01 00 00 00 D0 8E 04 ........
0000001B 08 34 00 00 00 2C EF 01...,..

En mettant seulement trois octets du fichier sur la toute première ligne, pincer a été arrangé
que le fichier offset 0x13 (19 en décimal) apparaisse au début du quatrième
ligne.

Vous pouvez utiliser cette option si vous saviez que vous éditiez un fichier dans un
format. Par exemple, si votre fichier contenait un en-tête de 53 octets suivi d'une série
d'enregistrements de 22 octets, vous trouverez peut-être utile de spécifier les options -w 22 -o 53.
Cela ferait en sorte qu'après l'en-tête, chaque enregistrement individuel du fichier serait
apparaissent sur une seule ligne de pincerl'écran de.

-D Si cette option est spécifiée, pincer n'essaiera pas du tout de charger et de modifier un fichier,
mais produira simplement sa valeur par défaut .tweakrc fichier sur la sortie standard. C'est un
moyen utile de vous donner un point de départ si vous souhaitez commencer à reconfigurer
pincerla disposition du clavier de .

CLÉS


Cette section décrit toutes les touches d'édition prises en charge par pincer par défaut. La clé par défaut
fixations pour pincer sont fondamentalement de type Emacs.

Mouvement clés
Les touches de déplacement du curseur d'Emacs devraient toutes fonctionner, et leurs homologues en
les touches de fonction devraient fonctionner aussi :

o ^P et ^N aller aux lignes précédentes et suivantes ; Haut et Bas devraient faire la même chose.

o ^B et ^F aller en arrière et en avant d'un caractère ; Gauche et Droite devraient faire la même chose.

o MV et ^V monter et descendre un écran à la fois ; Page Up et Page Down devraient faire
le même.

o ^A et ^E aller au début et à la fin de la ligne ; Home et End devraient faire la même chose.

Presse M- et M-> aller au début et à la fin du fichier.

Presse ^X g pour aller à une position d'octet particulière dans le fichier ; il vous sera demandé de saisir
le poste que vous souhaitez. Vous pouvez le saisir en décimal ou sous forme de nombre hexadécimal avec "0x" avant
le

POSTPRODUCTION clés
Appuyez sur Retour pour déplacer le curseur entre la section hexadécimale de l'écran et l'ASCII
.

Dans la section hexadécimale, vous pouvez saisir des chiffres hexadécimaux pour modifier les données ; quand dans l'ASCII
section, vous pouvez taper directement du texte ASCII.

En mode ASCII, vous pouvez également appuyer sur ^Q pour citer littéralement le prochain caractère d'entrée ; pour
exemple, si vous voulez insérer un Control-V, vous pouvez appuyer sur ^Q^V et pincer seront
insérer automatiquement la valeur d'octet 0x16.

Presse ^X^Je, ou la touche Insérer si vous en avez une, pour basculer entre le mode écraser et insérer
mode. En mode insertion, la saisie d'une entrée hexadécimale ou ASCII insérera de nouveaux octets contenant le
valeurs que vous fournissez. En outre, vous pouvez ensuite appuyer sur Retour arrière pour supprimer l'octet à gauche de
le curseur, ou ^D ou Supprimer pour supprimer l'octet sous le curseur.

Cut/Taille et paste
Presse ^@ (ce caractère peut être généré par la combinaison de touches Control-@, ou Control-2,
ou Control-Space) pour marquer la fin d'une région de sélection. Après cela, les octets
entre cette marque et le curseur sera mis en surbrillance. presse ^@ à nouveau d'abandonner le
sélection.

Presse MW pendant qu'une sélection est active pour copier la région sélectionnée dans pincerle tampon coupé.

En mode insertion, vous avez également la possibilité d'appuyer sur ^W à cut la région sélectionnée
complètement hors du fichier et placez-le dans le tampon de coupe.

Enfin, appuyez sur ^Y pour coller le contenu du tampon coupé dans le fichier (cela écrasera
ou insérer selon le mode en cours).

Recherche
Presse ^S pour rechercher une séquence d'octets. Il vous sera demandé de saisir du texte à rechercher
sur la ligne inférieure de l'écran. Vous pouvez taper ce texte en ASCII, ou sous forme de séquence hexadécimale
valeurs d'octets préfixées par des barres obliques inverses (\). Par exemple, si vous souhaitez rechercher le
valeur d'octet 5 suivi du mot "bonjour", vous pouvez entrer \05bonjour. Si tu veux
spécifiez une barre oblique inverse littérale, vous pouvez soit l'entrer en hexadécimal (comme \5C), ou simplement
le doubler en entrée (\\).

Presse ^R pour rechercher en arrière plutôt qu'en avant à partir de la position actuelle du curseur.

Depuis que pincer traite en données binaires pures, les recherches sont toujours sensibles à la casse.

Contrôle le l’affichage
Si vous appuyez sur ^X w, il vous sera demandé de saisir une nouvelle largeur d'affichage. Cela a le même
effet en passant le -w option sur la ligne de commande. De même, en appuyant sur ^X o vous permet
pour saisir un nouveau décalage d'affichage, équivalent au -o option.

Par défaut, la position actuelle du fichier et la taille du fichier sont affichés sur pincerla ligne d'état de
en hexagone. Si vous les préférez en décimal, vous pouvez appuyer sur ^X x or ^X h pour les basculer entre
hexadécimal et décimal.

Divers
Presse ^L pour redessiner l'écran et recentrer le curseur. presse ^Z Suspendre pincer et
revenir temporairement à la coquille.

Presse ^X^S pour enregistrer le fichier que vous modifiez.

Presse ^X^C pour quitter pincer. (Si vous faites cela avec des modifications non enregistrées, il vous sera demandé si
vous voulez les enregistrer.)

CONFIGURATION DOSSIER


pincerLes raccourcis clavier de sont configurables. Il tentera de lire un fichier depuis votre domicile
répertoire appelé .tweakrc, et s'il en trouve un, il utilisera les raccourcis clavier décrits
dedans. S'il n'en trouve pas, il utilisera ses liaisons internes par défaut.

La plupart des directives en .tweakrc sont de la forme "lier nom-commande key". Par exemple,
"lier sortie ^X^C". De plus, il existe deux autres directives, largeur et compenser, Qui
donner les paramètres d'affichage par défaut si non -w et -o les options sont spécifiées.

Le moyen le plus simple de se renseigner sur le .tweakrc fichier est de commencer par avoir pincer sortir son
interne par défaut :

tweak -D > $HOME/.tweakrc

Ensuite, vous pouvez lire le fichier par défaut, apprendre le pincer noms de commandes internes et modifiez le
fichier pour faire ce que vous voulez.

Utilisez tweak-wrapper en ligne à l'aide des services onworks.net


Ad


Ad